Tribune libre Tribune libre

Le congé maternité de 20 semaines : c’est pour bientôt ?


FAN2002445 

Le Parlement européen a adopté cette semaine une nouvelle loi instaurant un congé maternité de 20 semaines minimum, rémunéré à 100% du salaire. Reste maintenant à négocier avec les gouvernements des 27 pays de l'Union européenne. Certains, comme la France, seraient totalement opposés à cette mesure.

 

Extrait de La Tribune

« Le Parlement européen a adopté une nouvelle loi instaurant un congé maternité de 20 semaines minimum, rémunéré à 100% du salaire. Reste maintenant à négocier avec les gouvernements des 27 pays de l’Union européenne. Certains, comme la France, sont totalement opposés à cette mesure.

 

Actuellement de 14 semaines, le congé maternité dans l’Union européenne pourrait passer à 20 semaines minimum, rémunéré à 100% du salaire.

 

Les eurodéputés ont en tous les cas voté une loi en ce sens, lors d’un vote serré, ce mercredi, illustrant les divisions européennes sur le sujet.

 

Les députés européens ont également instauré le principe d’un congé paternité, en demandant à ce que tous les Etats reconnaissent le principe d’un congé paternité d’au moins deux semaines continues, rémunérés selon les mêmes modalités que le congé maternité.

 

Les eurodéputés se sont prononcés en première lecture, et des négociations ardues vont maintenant s’ouvrir avec les gouvernements des 27 pays de l’Union, dont beaucoup, comme le Royaume-Uni ou la France, ont d’ores et déjà fait part de leur opposition à la nouvelle loi. »

 

Lire la suite : Le congé maternité de 20 semaines : c’est pour bientôt ?

Travail du dimanche

Quand le gouvernement remet en cause le principe du repos dominical

Il y a quelques mois le parlement a voté un texte intitulé par euphémisme

« loi réaffirmant le principe du repos dominical »…
. De quoi s'agit-il ? Désormais, les commerces pourront ouvrir le dimanche dans deux types de zones. Soit les zones touristiques, dans lesquelles le travail dominical est de droit, et peut s'imposer aux salariés sans ajustement du salaire, sans négociation préalable, et sans repos compensateur. Soit les « périmètres d'usage et de consommation exceptionnels », qui prévoient un accord des partenaires sociaux et des conditions salariales réévaluées pour ouvrir le dimanche. Pour le dire clairement, en levant tous les obstacles à la création et à la coexistence de ces deux zones, le gouvernement a libéralisé, dans le commerce, le travail dominical.

Lire la suite : Travail du dimanche

Copyright ©2020 pssaintmaur94.org
f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données