Section PS de St-Maur-Des-Fossés

La section du PS Saint-Maur vous adresse ses meilleurs vœux pour 2024 !

Tous nos meilleurs vœux pour 2024 !

 
 
DISCOURS DU 20 JANVIER 2024
 – VŒUX DE LA SECTION PS DE SAINT-MAUR –
Mesdames, Messieurs,
  1. Tout d’abord, je tiens à vous remercier d’être venu aujourd’hui partager un moment de convivialité avec la section socialiste à Saint-Maur.
Merci aux amis et camarades qui sont venus se joindre à nous, de sections voisines ou pas notamment Champigny et Fresnes mais  aussi de partis proches.
Cette année, vous constaterez que nous sommes plus nombreux que l’an passé. Nous avons en effet élargi le cercle de nos invitations pour favoriser le dialogue à tout niveau et tout horizon.
Profitez de ce moment présent pour faire plus ample connaissance, échangez sur ce qui vous tient à cœur autour d’un verre.
A ce propos je remercie particulièrement les camarades qui étaient là dès 9h30 pour tout installer dans cette salle et créer une ambiance conviviale.
Meilleurs vœux donc de Santé, de Bonheur et Prospérité à toutes et tous pour 2024.
Cela c’est pour l’individuel mais pour le pays, que souhaiter ?
  1. Il n’est pas inutile de revenir un moment sur les vœux que nous avions émis en 2023, une année qui nous laisse un goût d’amertume.
En premier, c’était l’annulation de la réforme des retraites.
Elle repousse à 64 ans l’âge légal du départ à la retraite (mais pas que). Elle est injuste et inefficace. Nous avions fait des propositions de financement différent qui ne furent pas étudiées.
Rappelez-vous de cette époque : une unité syndicale sans faille, 14 journées de manifestations partout en France avec hélas le résultat que l’on connait.
 Cette mobilisation n’a pas été entendue mais néanmoins je suis sûr qu’elle sera payante un jour.
 Un R.I.P. (referendum d’initiative partagée) sera-t-il possible à partir d’avril prochain ? Nous verrons, en tout cas on n’en a pas fini avec le sujet du financement des retraites.
  1. Un autre vœu que nous faisions l’an dernier était de retrouver une sénatrice socialiste, ici dans le Val-de-Marne.
 Il fut exaucé et nous avons eu la joie d’accueillir à nos côtés Laurence Rossignol dont le combat pour la cause du féminisme n’est plus à découvrir.
 C’est une militante de terrain et une sénatrice aguerrie.
  1. En 2023, nos vœux abordaient déjà les élections européennes de juin 2024 en souhaitant pour notre parti un résultat à deux chiffres.
 Là encore, si dans le Val-de-Marne nous pouvions retrouver un ou une députée européenne, ce serait du bonheur. 
 Restons un moment sur le sujet européen.
Certains ont reçu notre carte de vœux 2024 avec une citation de Jacques Delors.
Il nous est apparu évident, qu’en cette année d’élection européenne nous devions nous placer sous l’augure de la figure tutélaire de Jacques Delors, dont, nous socialistes, sommes les enfants et les petits-enfants.
 Il avait conscience de n’avoir pas tout réussi, notamment le volet social de l’Europe. Toutefois, son héritage est immense (abolition des frontières, libre circulation, Erasmus, monnaie Commune l’Euro, etc.…). 
Relançant un projet européen en panne, il a fait plus que sa part de 1985 à 1995. Lisez ses mémoires.
Aujourd’hui encore, il nous montre le chemin comme indiqué sur la carte avec dans la citation trois pistes :
– La paix en Europe, elle semble évidente pour les jeunes, un peu moins pour les anciens. Elle demande pour l’Union une diplomatie forte et une force dissuasive. Double chantier.
– Le développement durable à l’échelle du continent.
 Indispensable sinon l’humanité ne survivra pas, et les malheurs s’abattront sur nos peuples, y compris le risque de guerre.
Enfin, le respect des cultures et des langues dans l’union, parce que si on veut que les populations adhèrent à cet idéal, il faut qu’elles se reconnaissent dans cet ensemble. Cette diversité est une richesse.
Europe menacée, Europe enviée : des puissances comme la Russie ou même les Etats-Unis voudraient saper l’unité européenne, tenons bon.
Cette union, bien qu’incomplète, a su trouver des réponses au défi du COVID et de la guerre à ses frontières. La menace doit nous pousser à la solidarité.
Ne cédons pas non plus (mais je sais que ce n’est pas le cas dans cette assemblée) aux discours populistes des extrémistes qui accusent l’Union Européenne de tous les maux et veulent la « détricoter ». Cette élection pour eux est source de financement et ils la présente comme référendum anti-Macron.
 Ils se disent patriotes, mais ce sont des imposteurs.
 Pour paraphraser le grand Jaurès, je dirais qu’un peu de patriotisme éloigne de l’Europe, car c’est se contenter de défendre les intérêts nationaux au sein de l’Union, beaucoup de patriotisme rapproche de ce bel idéal de la construction européenne, de l’entraide entre les peuples européens, du travail en commun pour le bien de tous, de la solidarité.
 Bref, vous l’aurez compris, les vrais patriotes, ce sont ceux qui font avancer l’union, c’est nous. L’Europe est l’avenir de la France.
Dans cette élection, on pourrait regretter que les forces de gauche et écologistes partent sur des listes différentes. Partir sur une même liste et siéger ensuite dans des groupes différents parait incohérent car, oui sur certains sujets, il y a des divergences de vues stratégiques non tranchées notamment avec le PC et LFI.
 Mais en vérité, cela n’altère pas l’avenir, ne le compromet pas.
  1. Avant d’aborder notre vœu le plus cher, continuons sur 2023…
En écho à la loi retraite du début d’année, une autre loi injuste dite asile/émigration (la 30ème du genre depuis 40 ans) a été votée en décembre avec l’assentiment et l’approbation de l’extrême-droite qui revendique une victoire idéologique.
Cette loi ne réglera rien sur le fond, est indigne de nos valeurs, et nous faisons le vœu qu’elle soit complètement invalidée par le Conseil Constitutionnel qui doit se prononcer dans quelques jours. 
C’est d’ailleurs ce qu’espère le gouvernement, qui avec cynisme fait voter une loi en croisant les doigts pour que les aspects les plus abjects soient retoqués.
Oui, ce pouvoir minoritaire ne respecte pas l’esprit de la Constitution, il méprise le parlement et déroule un tapis rouge à l’extrême-droite en lui montrant comment utiliser les failles de notre Constitution.
Comme pour la loi retraite, il demande au Conseil Constitutionnel une parole plus politique que juridique et cette dérive pourrait avoir comme conséquence plus tard de donner l’impression que nous sommes dans une république des juges ou qu’il faut modifier la Constitution.
  1. Je veux rappeler aussi les émeutes de juin 2023, signe d’une grande désespérance dans le pays, d’une incompréhension du pouvoir et d’un manque de savoir-faire d’un ministre de l’intérieur qui roule des mécaniques, plus rapide à sanctionner les soi-disant éco-terroristes, qu’à contrer les dealers dans certains quartiers de nos cités.
  1. Enfin nous avons surtout ce « dernier » grand vœu général.
Cela commence «  ici et maintenant »…partout en France…
 C’est, bien sûr, que les forces de gauche et écologique se parlent, se rassemblent, sans ego ni a priori, pour construire une alternative en 2027.
 Car l’heure est grave, aussi bien le contexte international que le contexte intérieur où l’extrême-droite n’a jamais été aussi proche du pouvoir.
Déjà, infusent dans certains partis que l’on pensait respectables, des idées nauséabondes avec le repli sur soi identitaire comme programme.
Nous savons la gauche minoritaire dans le pays, 32 % dans les sondages, mais cela doit pousser à nous rassembler, quel que soit le nom donné à l’ensemble et à convaincre nos concitoyens qu’un autre chemin est possible.
En 1936, devant la montée des périls, les forces de gauche, démocratiques, républicaines, ont su s’unir et créer le gouvernement du « Front Populaire » et ce mouvement est venu de la base.
C’est ce à quoi nous devons tous nous atteler pour 2027.
 Mettons nous au travail, il est juste temps. Mettons nos forces et nos particularités en commun, construisons l’union pour demain.
 Vous pouvez et devez participer à cet effort.
 Je lève mon verre à l’Union de la Gauche, à la République, à la France, et à l’Europe.
Jean-Louis Barthélemy
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
26
27
28
29
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
Events for 1 mars
Aucun événement
Events for 2 mars
Aucun événement
Events for 3 mars
Aucun événement
Events for 4 mars
Aucun événement
Events for 5 mars
Aucun événement
Events for 6 mars
Aucun événement
Events for 7 mars
Aucun événement
Events for 8 mars
Aucun événement
Events for 9 mars
Aucun événement
Events for 10 mars
Aucun événement
Events for 11 mars
Aucun événement
Events for 12 mars
Aucun événement
Events for 13 mars
Aucun événement
Events for 14 mars
Aucun événement
Events for 15 mars
Aucun événement
Events for 16 mars
Aucun événement
Events for 17 mars
Aucun événement
Events for 18 mars
Aucun événement
Events for 19 mars
Aucun événement
Events for 20 mars
Aucun événement
Events for 21 mars
Aucun événement
Events for 22 mars
Aucun événement
Events for 23 mars
Aucun événement
Events for 24 mars
Aucun événement
Events for 25 mars
Aucun événement
Events for 26 mars
Aucun événement
Events for 27 mars
Aucun événement
Events for 28 mars
Aucun événement
Events for 29 mars
Aucun événement
Events for 30 mars
Aucun événement
Events for 31 mars
Aucun événement