Tribune libre Tribune libre

Berrios se donne en spectacle à l'Assemblée !


 

berrios a l assemblee nationaleOn le connaissait plutôt nonchalant en réunion publique, ayant le tutoiement facile, affable avec tous. Son absentéisme au Conseil général était dénoncé par son alter ego (et maintenant principal concurrent municipal) Nicolas Clodong, accréditant une réputation de dilettante.

Or voici que notre « nouveau » député UMP du Val de Marne se démène comme un beau diable à l’Assemblée Nationale, spectacle visible notamment sur la chaine LCP, n’hésitant pas à donner de sa personne physiquement à défaut d’argument pour un « combat » d’arrière garde contre la loi dite du « mariage pour tous » ( voir photo ).

Rappelons que 13 pays ont déjà approuvé cette évolution sociale et que des gouvernements conservateurs anglais et espagnols notamment l’ont fait sans états d’âme, après d’honnêtes débats se déroulant dans le calme.

Pourquoi en France cette dramatisation excessive des opposants ?

 

Voulant sans doute convaincre les futurs électeurs saint-mauriens qu’il sera demain l’homme de la situation aux municipales en 2014, Sylvain Berrios a le dessein évident de tirer un avantage de sa fonction de député face à ses futur(es) concurrent(es).

Tous les sujets sont bons pour interpeller les ministres et se montrer à la télé :

L’insécurité à Saint-Maur pour Mr Valls, la pollution de l’usine d’Eiffage de Bonneuil pour Mme Batho, les emprunts toxiques pour Mr Moscovici, la rénovation urbaine/Grand Paris pour Mr Lamy, les menaces pesant sur les retraites des commerçants pour Mme Pinel, etc., etc.,…

Et récemment, son hostilité au mariage homosexuel face à Mme Taubira avec un comportement des plus douteux (peut être dus au surmenage !), qui a sans doute réjoui nos concitoyens les plus conservateurs et virulents mais assurément inquiété d’autres avant tout soucieux du respect de débat démocratique où la violence n’a pas sa place.

Nous n’approuvons pas cette façon de faire de la politique.

 

En mars prochain, contrairement aux batailles de chiffonniers habituels des droites saint-mauriennes, c’est avec sérieux et sérénité que nous vous présenterons nos projets pour Saint-Maur, nous nous y engageons.

A bientôt.

Jean-Louis Barthélemy

Réunion/débat le jeudi 28 mars sur le droit de vote pour tous les résidents étrangers dés 2014

Une réunion /débat aura lieu à Créteil le jeudi 28 mars 2013 à 18h30 à la "Maison départemental des syndicats" de Créteil, située 11 rue des Archives ( M Créteil- Préfecture) sur le thème du :

 

droit de vote des résidents étrangers non communautaires aux élections locales dés 2014.

Avec la participation de responsables politiques dont le sénateur Luc Carvounas pour le PS, le sénateur Christian Favier pour le PC, la sénatrice Esther Benbassa pour EELV, la conseillère municipale Jeannick Le Lagadec pour le PG et de bien d'autres acteurs de la société civile qui viendront apporter leurs témoignages ...

 

Lire la suite : Réunion/débat le jeudi 28 mars sur le droit de vote pour tous les résidents étrangers dés 2014

Saint-Maur, la fin d'un monde avec quelques jours d'avance !

Comment se satisfaire d’un député n’ayant été élu que par 11,5% des inscrits ? Comment se satisfaire d’une campagne aux faux airs de « Plus belle la vie »? Comment croire à un changement quand le nouveau député posait, sourire aux lèvres, il y a seulement quelques mois avec Mr Plagnol ?

 

 

 

Lire la suite : Saint-Maur, la fin d'un monde avec quelques jours d'avance !

Les "Primaires" à l'UMP

Il y à plus d'un an ( 9 et 16 octobre 2011) les Primaires du PS pour la désignation du candidat à la présidentielle se tenaient. Nous avons laissé passer cet anniversaire emporté par le tourbillon d'une actualité foisonnante. Pour mémoire lors des deux tours nous avons (militants et sympathisants) assurés la tenue de dix bureaux de vote dans notre ville. Le scrutin a été exemplaire sur le plan du respect des procédures, il a permis de nouer des liens avec des personnes, jusque là inconnues dans une très bonne ambiance. Il a mobilisé environ 4000 personnes ce qui remarquable compte tenu de la composition sociologique de notre commune (au niveau national ce sont 3 millions de personnes qui ont participé). Pourtant  les critiques de la droite ont été nombreuses et variées : illégalité du scrutin, non conformité du fichier des sympathisants, non mise à disposition de locaux (pas dans notre ville). Mais avec le temps même les plus virulents se sont rangés à l'idée de Primaires. Jusqu'à l’organisation par l'UMP le 18 novembre d'une primaire pour désigner leur président. Sur Saint-Maur un seul bureau de vote à la Mairie ! Lire l'article du 18 novembre 2012.

Le résultat vous le connaissez tous(tes), et encore à ce jour le 3 décembre le feuilleton est toujours en cours : recompte, référendum pour savoir  si on revote, revote, date du revote ...

Il est parfois bon de se rafraichir la mémoire.

Copyright ©2019 pssaintmaur94.org
f t g m