Logement social : qu'en est-il au-délà des gesticulations d'opportunisme ?

Saint-Maur, commune ciblée par le gouvernement pour non respect de la loi SRU-Duflot 1 :  le maire (LR), en plein excès, "joue les gros bras", histoire d'asseoir son image d'opposant virulent.

Qu'importe la situation de ses concitoyens, qu'importe la solidarité, qu'importe les loyers du parc privé qui plombent la consommation des ménages franciliens, l'essentiel pour l'édile local est de s'opposer au gouvernement et à  l'Etat, de capter ainsi ses électeurs et de se positionner régionalement et à tout hasard pour 2017.

 L'insuffisance de logements sociaux, cad des logements dont le financement est aidé par l'Etat, est structurelle à Saint-Maur et relève d'une position politique assumée par chacune des majorités de droite qui se sont succédé au cours de ces dernières années ( Divers droite, puis UDF et maintenant LR).  NIMBY : Not In My BackYard. Réflexe d'enfant gâté !

Assimilant avec complaisance" Logement social" et "Citoyens pas comme Nous", la ville de Saint-Maur s'enorgueillit de ne jamais avoir dépassé les 7% de logement social ; quitte à payer une amende (3,5 millions € cette année) ; quitte à augmenter les impôts en conséquence ; quitte à en accuser l'Etat !

Et malheureusement, bon nombre de nos concitoyens, eux-mêmes éligibles au logement social, finissent par se laisser convaincre de l'"impossibilité" de faire autrement !

Faisons le point de la situation : http://www.uneiledefrancehumaine.fr/actualite/logement-mais-a-quoi-sert-cette-loi-sru-que-des-maires-de-droite-refusent-de-respecter/

En tout cas, soyez rassurés, le parc privé, lui, trouve des terrains pour se développer et construire des immeubles !

 

ElisabethBouffard-Savary

Conseillère municipale PS

Copyright ©2018 pssaintmaur94.org
f t g m