Réunion/débat le jeudi 28 mars sur le droit de vote pour tous les résidents étrangers dés 2014

Une réunion /débat aura lieu à Créteil le jeudi 28 mars 2013 à 18h30 à la "Maison départemental des syndicats" de Créteil, située 11 rue des Archives ( M Créteil- Préfecture) sur le thème du :

 

droit de vote des résidents étrangers non communautaires aux élections locales dés 2014.

Avec la participation de responsables politiques dont le sénateur Luc Carvounas pour le PS, le sénateur Christian Favier pour le PC, la sénatrice Esther Benbassa pour EELV, la conseillère municipale Jeannick Le Lagadec pour le PG et de bien d'autres acteurs de la société civile qui viendront apporter leurs témoignages ...

 

 

La citoyenneté de résidence et donc le droit de vote et d'éligibilié des étrangers aux élections locales est acquis pour les ressortissants des pays de l'Union europénne depuis 1998. Il devrait être étendu aux étrangers extracommunautaires qui vivent avec leurs familles, travaillent et payent leurs impôts , lors des élections municipales de 2014.

Cette revendication se justifie sur deux points:

1 La résidence constitue un critère d'appartenance à une collectivité, et de participation des personnes à la vie de cette communauté y compris à son organisation politique.Elle fonde une citoyenneté locale.Donner son plein sens à cette citoyenneté de résidence, c'est affirmer la volonté de vivre ensemble.

2 Contre la méfiance, la logique sécuritaire, l'hospitalité politique est invoquée comme principe d'ouverture, d'accueil de l'autre, d'étape vers une meilleure intégration.

13 pays européens ont déjà accordé le droit de vote aux élections locales aux étrangers extracommunautaires avec des conditions variables de durée de résidence, de réciprocité ou non.

A quand la France ?

Jean-Louis Barthélemy

...........................

Copyright ©2018 pssaintmaur94.org
f t g m