Bienvenue sur le site PS de Saint-Maur-des-Fossés

Les échos du Conseil Municipal du 27 septembre 2018

 

Voir également les Questions d’actualité du Groupe « Saint-Maur écologique et solidaire », l’enregistrement vidéo de la séance et le Compte-rendu analytique pour les votes.

Plusieurs points importants à ce conseil qui ont suscité des interventions de notre part.

Sans hiérarchie selon leur importance, les voici.

 

Le Projet Métropolitain Hébergement (PMHH) (Point 18) est rejeté par la majorité municipale et une partie de l’opposition au motif que l’objectif quantitatif de production de logements, notamment sociaux, ne respecterait pas ceux que la ville se fixe pour le moyen terme : 83 000 habitants avec une production brute de 400 à 450 logements/an.

Et pourtant ce PMHH à été voté par la MGP, notamment les élus de droite ; il a fait l’objet d’une co-construction et d’une large concertation. Derrière ce refus de la majorité municipale, il y a le sujet du logement social et le refus de la ville de respecter, voire de tendre dans un délai raisonnable vers, l’objectif de 25% de logement social. L’inacceptable refus de lutter contre les inégalités de territoire et d’équilibrer les efforts nécessaires pour loger dignement les familles a, non seulement un coût moral, mais un coût financier très élevé pour les Saint-Mauriens : 7 millions d’€, l’équivalent de la Dotation Globale que verse l’Etat pour aider au fonctionnement de la ville.

 

Un point à la fois délicat et emblématique : la demande du maire au conseil muncipal d’engager une procédure de licenciement à l’égard de la directrice de l’EPIC « Théâtre et Cinémas de Saint-Maur », Mme Florence Camoin Point 6 Saint-Maur - Conseil du 27 septembre 2018 – EPIC St Maur et procédure de licenciement

Les échanges ont été longs mais la décision était déjà prise. A l’appui de notre vote Contre cette procédure de licenciement, plusieurs arguments qui ne portent pas sur le fond (en l’absence d’informations précises) mais sur le forme : insuffisances des informations fournies au Conseil municipal (une demande d’informations a été adressé au maire la veille du conseil ; demande restée sans réponse), doutes quant au respect du Code de travail ; demande d’une procédure de conciliation : refusée ; risque pour la ville de perdre en justice (coût financier, coût en termes d’image, etc..).

L’appel à la responsabilité personnelle de chacun des membres de la majorité, au fait que ce vote marquerait leur image auprès des électeurs, celle de leur courage personnel grâce à une décision infondée en l’état des informations transmises. Rien. Ils ont voté pour la procédure de licenciement ! 9 voix Contre et 2 Abstentions : celles de l’opposition municipale passablement « groggy » face à de tels manquements.

 

 

Autres points à souligner : la Cession de propriétés communales Points 19 à 21 Saint Maur Conseil municipal du 27 septembre 2018 Cessions des propriétés communales  ; elles rapportent plus de 2 M€ et abonderont le budget 2018 (ou 2019) de la municipalité. Politique de court terme puisque ces terrains, alors que la majorité municipale met en priorité l’absence de foncier pour justifier le manque de logements sociaux, auraient pu être utilisés pour la construction de logements sociaux, abaissant d’autant l’amende SRU à venir (7 M€ à ce jour). Vote Contre pour notre Groupe.

 

La faiblesse des aides à la pratique du sport : au titre de l’année 2018 (nc novembre et décembre), les subventions de la ville à en ce domaine s’élèvent à 2520€, soit 0,2% du montant total alloué aux clubs sportifs (plus 1M€). Un montant extrêmement faible qui s’expliquerait, pour la municipalité, par le fait que les clubs n’en font pas la demande … ; que l’on pourrait expliquer également par une insuffisance de communication auprès des parents et des enfants ? Ou par la faiblesse du montant alloué en regard du prix des inscriptions ? En tout cas, un dossier à suivre et creuser (Point 24).

 

Une demande de constituer au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) un service du personnel pour assurer sa totale indépendance à l’égard de la ville, notamment pour les recrutements, les procédures de notation/évaluation et le dialogue social Point 7   Saint-Maur : Conseil municipal du 27 septembre 2018 : Convention Ville-CCAS

La création d’un fond de dotation Point 5 Saint-Maur : Conseil municipal du 27 septembre 2018. Création d’un fonds de dotation à l’égard duquel nous sommes plus que réticents. Constitué dans un contexte de réduction des subventions versées aux associations, permettant d’alléger les dépenses de la municipalité, la création de ce fond de soutien représente un risque non négligeable de « privatisation » des financements ; la destination des fonds collectés serait soumise à la seule décision des contributeurs ; sans aucun contrôle local sur la pertinence de financer telle opération plutôt que telle autre. Vote Contre pour notre Groupe.

 

Quant à l’ambiance : les séances sont très éloignées de ce que l’on appelle un débat constructif. Les « vérités » sont assenées ; les réponses aux questions sont très souvent hors sujet et sont plutôt un long monologue du maire, déroulant avec complaisance une rhétorique personnelle. Et ne se refusant pas de « détourner » les arguments de l’opposition à son bénéfice, le tout avec condescendance, suffisance voire malveillance. Sans doute l’application du principe qu’en politique, tout est permis. Tout ceci n’est pas bien nouveau mais le déroulé de ces conseils n’est vraiment pas à porter au crédit de cette majorité municipale, bien éloignée de pratiques intelligentes et constructives.

 

Prochain Conseil municipal : jeudi 22 novembre 2018 à 19h

Elisabeth Bouffard-Savary

Rédigé le 6 octobre 2018

 

 

 

Copyright ©2018 pssaintmaur94.org
f t g m