Arc Express-Grand Paris : Priorité à l'avenir.

Arc Express : priorité à l’avenir de Saint-Maur

 

arton76La majorité municipale et de nombreux de Saint-Mauriens présents au débat Arc Express, le 4 novembre 2010 se sont montrés très réticents, pour ne pas dire opposés à toute nouvelle infrastructure de transports à Saint-Maur, que ce soit une interconnexion avec le RER A, à Saint-Maur Créteil ou Saint-Maur-Champigny et/ou une gare supplémentaire à Adamville, par exemple.

 

Projet d'accord en vue entre l'Etat et la Région. Vers une fusion des projets Arc Express et Grand Paris qui pourrait être annoncée début janvier ?

 

Information Les Echos du 24 décembre 2010 en lien ici.


Informés avec une esquisse caricaturale de gare pharaonique avec « gratte-ciel », un vocabulaire dramatisant, le tout sur papier glacé (aux frais de la collectivité), les Saint-Mauriens ne pouvaient réagir différemment.

Cette nouvelle infrastructure de transport, Arc Express, répond non seulement aux besoins immédiats des Saint-Mauriens qui chaque jour se rendent à leur travail (13 000 en transports collectifs, 16 000 avec leur véhicule) mais également à ceux de long terme. Pour ces raisons et pour le rayonnement de l’Ile-de-France, ce grand équipement ne doit pas être l’enjeu de calculs politiciens locaux de court terme.

Toute information entretenant le confusion, comme celle diffusée actuellement, en fait malheureusement partie.

Comment la majorité municipale peut-elle être à la fois « favorable à un meilleur maillage des transports en banlieue », soutenir le projet Orbival qui prévoit une gare d’interconnexion à Saint-Maur -Créteil, « refuser la création de gares supplémentaires » et s’opposer à tous travaux d’infrastructures ? ?

Comment les Saint-Mauriens peuvent-ils suivre ces circonvolutions politiques ?


La décision d’aujourd’hui est déterminante pour l’avenir de Saint-Maur.

Dire non aujourd’hui, c’est refuser irrémédiablement ce nouveau réseau de transport.

Dire non aujourd’hui, c’est isoler définitivement les Saint-Mauriens notamment des grands équipements tel que le futur Cancer Campus autour de l’Institut Gustave Roussy, des grandes écoles, d’Orly, etc.; c’est également dévaloriser la ville à terme.

Dire non aujourd’hui, au motif de l’afflux de population, synonyme pour certains d’insécurité, est-ce un bon argument ? Avec 4 gares de RER, Saint-Maur est pourtant l’une des communes les plus « sûres » d’Ile-de-France !

Le débat n’est pas terminé (jusqu’au 31 janvier 2011), des « rapprochements », notamment à l’initiative de Jean-Paul Huchon, Président PS de la Région se dessinent entre les deux projets

(cadre juridique, tracé, financement) ; Grand Paris revoit ses sources de financement qui ne seraient plus basées sur les plus-values immobilières, etc...

 

Il est encore temps de réfléchir et de répondre aux questions :

  • Quel avenir veut-on pour les Saint-Mauriens ? Quel avenir voulez vous ?

  • Comment Saint-Maur doit-il se positionner dans l’Ile-de-France du futur pour conserver, voire améliorer son rayonnement ?

 

Parce que nous voulons améliorer la qualité de vie des Saint-Mauriens, être reliés aux zones d’emploi, aux grands équipements tant médicaux, que culturels, administratifs et économiques ;

Parce que nous voulons que Saint-Maur soit facilement accessible et ainsi lieu de rencontre et d’échange ;

Parce que nous soutenons tous les moyens qui permettent de réduire l’usage des véhicules polluants et améliorent la qualité de vie au quotidien.

Nous sommes favorables aux principes Arc Express (maillage fin, densité des gares, calendrier serré, coût limité et déjà partiellement financé) sachant qu’il pourrait encore être « enrichi » au gré des débats en cours.





Copyright ©2020 pssaintmaur94.org
f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données