Aménagement des bords de Marne

Catégorie parente: Vie locale
Création : vendredi 10 décembre 2010 14:37
Mis à jour : samedi 3 octobre 2015 01:03
Publication : vendredi 10 décembre 2010 14:37
Écrit par Jean-Louis Barthélémy
Affichages : 3587

Quais La Pie-1REUNION PUBLIQUE sur l’aménagement des quais de la « Pie ».

Ce mardi 8 décembre 2010, salle comble à l’école primaire de la Pie, pour assister à une nouvelle présentation des six hypothèses de travail et des contraintes multiples qui s’appliquent au projet de rénovation des quais de la «  Pie » actuellement au stade de prémices.

Sur le site de la mairie (http://www.saint-maur.com/Ensemble-amenageons-les-bords-de-Marne-entre-les-ponts-de-Bonneuil-et-de-Creteil), on peut retrouver toutes les diapos explicatives et chacun est invité à exprimer son avis.

Du riche débat qui s’en est suivi et de l’étude du dossier, il ressort que les hypothèses qui devraient être étudiées plus en avant à notre avis seraient les 3 et 5, c'est-à-dire les deux qui privilégient les pistes cyclables bidirectionnelles en site propre.

En effet, l’hypothèse 1 ressemble trop à une légère amélioration du statu quo avec des « bandes cyclables suggérées » peu sécurisantes pour les cyclistes.

L’hypothèse 4, variante du 3 et la 6, variante de la 5, sont à exclure car elles associent comme à la Varenne sur une même voie, piétons, poussettes, cyclistes avec les risques de télescopages inhérents à cette promiscuité.

L’hypothèse 2 n’est pas inintéressante mais en ne prévoyant une piste cyclable que côté Marne, elle ne remet pas en question un partage de la voierie entre voitures et « circulation douce » . Elle semblerait réserver le vélo uniquement à la détente et non à l’utilisation journalière et régulière comme transport alternatif à la voiture.

Comment donc départager les hypothèses 3 et 5 qui « tiennent la corde » ?

 

 

La 3 a une emprise plus grande sur la chaussée (12,80m) que la 5 (10,80m) due au double sens pour les voitures. De ce fait, elle a le défaut de ne pouvoir être proposée sur l’ensemble du parcours (1.3 km sur un total de 3km).

La 5, par son sens unique aux voitures, inquiète les riverains pour les risques de report de la circulation dans les rues voisines.

Et si la solution était une hypothèse « 5 bis », caractérisée par une voie unique mais à double sens de circulation avec un sens prioritaire (Bonneuil/Créteil par exemple) et des espaces de « décrochements » pris sur le stationnement permettant le croisement.

Les voitures ne pourraient que respecter la limitation à 30km/h par prudence, tout en ayant la possibilité d’utiliser cette voie longeant la Marne.

En tout état de cause, les différentes rénovations prioritaires du sous-sol de ces quais courant 2011 permettront de tester en vraie grandeur l’importance du report éventuel du flux automobile sur l’intérieur dans le cas d’un sens unique.

Pour conclure, la solution 5 nous parait a priori la meilleure des hypothèses évoquées, avec les aménagements suggérés ci-dessus.

Jean-Louis Barthélemy

 

Quais La Pie-1

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données