Les échos du Conseil Municipal du 4 juillet 2019

Catégorie parente: Conseil municipal
Création : lundi 29 juillet 2019 10:16
Mis à jour : lundi 29 juillet 2019 11:02
Publication : lundi 29 juillet 2019 10:16
Écrit par Administrateur
Affichages : 63

Voir également l’enregistrement vidéo de la séance et le Compte-rendu analytique pour les votes.

Un Conseil municipal qui n’a pas suscité beaucoup d’intérêt : 27 présents sur 49 élus, dont 7 non représentés. Le Groupe Saint-Maur écologique et solidaire était au complet, comme à chacun des conseils municipaux (toujours présent/es ou représenté/es) depuis le début de cette mandature.

 

Pourtant quelques points d’intérêt notable étaient inscrits à l’ordre du jour : le contrat de mixité sociale, la révision du Schéma cyclable, la Présentation de la Charte de lecture et un vœu ...

 

Voyons ce vœu : le Groupe Saint-Maur écologique et Solidaire avait adressé au maire, quelques jours avant le Conseil, un vœu pour s’opposer au projet de fermeture du service des impôts aux particuliers et de la recette municipale de Saint-Maur, demandant qu’il soit soumis au vote du Conseil. Ce vœu était calqué sur celui voté à l’unanimité, y compris par les élus des Républicains, par le Conseil départemental quelques jours auparavant.

Récupérant l’initiative, le maire a présenté son propre vœu, soi-disant en intégrant notre texte ; mais entre demander un moratoire et l’ouverture d’une véritable concertation avec la DDFIP, les salariés, les usagers, les élus (notre proposition) et proposer d’abriter des permanences des services fiscaux à la mairie avec une concertation réduite aux élus et représentants des usagers, il y a un fossé ... ! Dans un cas, il s’agit de s’opposer clairement et de demander à ce que tous les éléments soient mis « sur la table » ; dans l’autre, il s’agit de s’opposer timidement en ménageant les uns et les autres, comme par peur de déplaire .. au Préfet ? Aux ministres ? Au gouvernement ?

 

Le projet de Contrat de Mixité sociale 2017-2022 (Point 2) a été rejeté par l’ensemble des élus de l’opposition : de nouveau, il s’agit d’un projet qui n’en finit pas de s’élaborer, qui s’étale maintenant sur une période 2017-2022 et non une période triennale ; le maire a déjà fait voter le 6 février des principes d’élaboration ; quelques vagues chiffres dans cette notice comme si le fond du dossier comportait quelques opacités, etc.. et que le dossier piétinait, ..

 

La Révision du Schéma Cyclable 2019-2021 (Point 11) : certes certains points avancent, mais quel retard et quelle timidité ! Il s’agit, entre autres, d’aménager quelques kilomètres (4,2 km à comparer avec 186 kms de voiries saint-mauriennes), non pas les plus indispensables mais les plus faciles en termes de travaux. La volonté politique est limitée à celle d’un affichage urgent et de la communication en vue des prochaines élections, car les aménagements ne répondent à aucune enquête de déplacement. On aménage, non pas en fonction des besoins exprimés, mais « à l’aveuglette », au moindre coût ; l’essentiel étant de publier des photos-vidéos- déclarations-inaugurations, ..

 

La Charte de lecture (Point 19) est une bonne démarche : elle propose des axes de réflexion et prête d’ambitieuses actions à la Médiathèque, outil trop souvent remisé de la politique culturelle d’une commune ; souhaitons que des moyens soient mis en regard de tous ces projets. Les Saint-Mauriens disposent, en effet, d‘une belle structure, active et qui ne demande qu’à innover. Une faiblesse de cette Charte : l’absence de relations « culturelles » avec les autre communes ; « Lire dans la boucle » doit, pour être à la hauteur de ses ambitions culturelles, s’ouvrir aux voisins de la boucle.

 

 

Elisabeth Bouffard-Savary

Achevé de rédigé le 23 juillet 2019

 

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données