Tribune libre Tribune libre

La campagne d'hiver des Restos du coeur débute ce lundi 28/11/2011.

Retsos 27


Sur le plan local, à Saint-Maur il n'y a pas d'implantation des Restos, par contre 35 % des familles accueillies au Resto de Bonneuil étaient  saint-mauriennes lors de la précédente campagne d'hiver et 50 % pour l'inter-campagne qui vient de se terminer.
Un petit rappel : la campagne d'hiver se déroule de novembre à mars. Les familles sont admises sur critères de ressources. Il y a deux inter-campagnes de mai à juin et de octobre à novembre qui sont réservées aux plus démunis des démunis (critère de ressources divisé par deux).
Le resto de Bonneuil ne sert pas de repas sur place,  mais offre aux personnes accueillies un panier (un caddie) qui comporte les éléments de base : pâtes, riz, couscous, lait, conserves, fromage, dessert, oeufs,  laitages, produits d'hygiène, huile, farine, café, sucre, surgelés (viande poisson légumes) et des fruits et légumes. Pour les enfants (jusqu'à 18 mois) petits pots, lait en poudre, lait de croissance, couches.
Ces produits proviennent de deux sources principales :
●    L'aide alimentaire nationale ( programme européen dont nous avons beaucoup entendu parler ces derniers temps et qui vient d'être prolonger pour deux années, la redistribution des dons à l'association).
●    Les collectes locales qui sont effectuées auprès des clients de super-marchés (Carrefour Market à Saint Maur par exemple), des « ramasses » auprès des super-marchés (Leclerc, Carrefour, Auchan) qui nous donnent les produits en limite de validité (fruits, légumes, laitages, pain, viennoiseries), des récupérations d'invendus auprès de boulangeries (Paul, Estaëlle).

"Les 60 000 bénévoles des Restos vont se mobiliser pour combattre la crise et ses effets de plus en plus néfastes. 25 % de personnes accueillies en plus au cours des trois dernières années, et des ressources menacées : l’équation « faire plus avec moins » fait peser un grand risque sur l’aide qu’apportent les Restos.

Conserver leurs moyens d’actions et se faire l’écho de ceux que les hommes politiques n’entendent plus, tel est le programme de cette année 2012."

 

Lire la suite du communiqué des Restos.

Rendez-vous le 21 novembre 2011 avec Solidarités Nouvelles pour le Logement.

SNLTrop de saint-mauriens vivent le mal logement, et ne peuvent accéder à un logement décent.
Parmi elles, des familles ont besoin d'apprendre ou de réapprendre à habiter.
Solidarités Nouvelles pour le Logement, implantée à Saint-Maur depuis 2003, veut continuer à apporter une double réponse :
- créer des logements accessibles, même à ceux qui n'ont rien,
- proposer une relation de confiance avec la famille locataire de SNL et un accompagnement professionnel (travailleur social) et bénévole pour permettre, à terme, à cette famille d'être relogée durablement dans un logement social.
Nos projets sont ambitieux : le doublement du parc de logements déjà constitué, et par voie de conséquence, le développement de notre groupe local de bénévoles. Nous avons aussi à témoigner de l'urgence et de la priorité de rendre le logement accessible à tous, aussi à Saint-Maur.
Pour toutes ces raisons, nous avons besoin de nous renforcer :
- énergie, motivation et plaisir d'agir pour de nouveaux bénévoles : toutes les compétences et les envies sont utiles : RV le 21 novembre à 20h45 à la maison des associations d'Adamville (2 av du Mal Lyautey), cf fichier joint
- soutien pour financer les investissements en logements, avec des dons (cf courrier aux futurs donateurs) ou éventuellement le Livret Agir (cf fichier joint),
- participation à la campagne de mobilisation pour le logement de la Fondation Abbé Pierre www.mobilisationlogement2012.com avec pétition à signer (bientôt 50 000 signatures, objectif 400 000)...
Merci de rediffuser ce message autour de vous pour toutes ces raisons.
Très cordialement
Denis Laurent

A quoi sert le Conseil de quartier ‘Les Muriers-Champignol-La Varenne’

A QUOI SERT le Conseil de quartier ‘Les Muriers-Champignol-La Varenne’ ?

 

Petit rappel, en juin 2009 fut décidée en Conseil municipal la création de deux Conseils de quartier (Adamville et Les Mûriers-Champignol-La Varenne) et en octobre 2009 fut adoptée une charte de mise en place de ces Conseils.

 

Pourquoi deux seulement ? Et pourquoi ces quartiers ? On se le demande encore…

Pour tester l’intérêt des Saint-Mauriens, avait-il été répondu, avec l’intention d’étendre ensuite ces Conseils à d’autres quartiers.

 

En juin 2010 eut lieu la réunion d’installation du conseil «Les Mûriers-Champignol-La Varenne» en présence du maire. Ayant eu la «chance» d’être désigné au tirage au sort sur le «collège des habitants», me voici habilité à participer à cette expérience de démocratie participative pour un mandat de deux ans. A cette réunion, chacun se présente et émet des vœux d’efficacité.

Octobre 2010, les choses sérieuses commencent… doucement : trois groupes de travail sont constitués : «voieries», «animations et manifestations», «les gares et leurs abords »… Tiens ! Rien sur l’avenir et l’aménagement des alentours de la «ZAC des facultés » ?

Il ne faudrait sans doute pas interférer avec les projets municipaux en cours …

 

Mais la réunion suivante de janvier 2011 est consacrée à un débat/ vote de soutien aux vues du maire sur l’inutilité pour Saint-Maur de toute liaison avec Arc/Express-Grand Paris. Au cours de la séance, plusieurs personnes partent, se demandant quand les problèmes des quartiers seront abordés?

Une motion est votée à l’unanimité (moins la voix du rédacteur de cet article).

 

Les choses se précipitent ( !), le groupe de travail « animations et manifestations » se réunit en mai 2011 et recense les manifestations actuelles et à venir et leurs modalités pratiques : un mémo d’une demi-page est rédigé !

 

Prochaine réunion fin septembre 2011 avec à l’ordre du jour un point sur le travail effectué…la soirée risque d’être longue 

 

C’est curieux, mais l’ai l’impression que mon mandat s’achevant, je vais rester sur ma faim concernant cette passionnante aventure de démocratie locale !

 

Jean-Louis Barthélemy

Grand Paris Arc Express :Saint-Maur a été entendue !


carteGPGRAND PARIS-ARC EXPRESS : SAINT-MAUR A ETE ENTENDUE !

 

Dans le n° 28 daté de juillet/aout 2011 de l’ « excellente » revue ‘Saint-Maur Infos’

dédiée à la gloire de la majorité municipale (sic), on apprend page 17 que le futur tracé du réseau ‘Grand-Paris‘ répond entièrement aux exigences de l’équipe conduite par Henri Plagnol.

 

Une telle affirmation mérite quelques rappels et en particulier, les vœux que le maire et ses amis ont exprimés pour ce tracé, lors de l’enquête publique qui s’est tenue fin 2010-début 2011..

En voici donc un petit florilège :

« Saint-Maur ne veut pas de gare : ni avec Arc-Express, ni avec Grand Paris »

« Elle a déjà 4 gares R.E.R. et une gare supplémentaire engendrerait, densification urbaine, atteinte à l’environnement et… insécurité ! »

« Saint-Maur n’a pas la capacité de gérer une gare supplémentaire. Elle est déjà bien dotée en matière de transport ! » (Les habitants du quartier de La Pie ont apprécié).

 

Lire la suite : Grand Paris Arc Express :Saint-Maur a été entendue !

La solitude et la pauvreté (Fondation de France)

L'étude publiée par la Fondation de France sur la solitude et la pauvreté doit nous interpeller, quand tout est fait pour mettre en avant le mérite personnel et les rémunérations extravagantes qui y sont associées, nous constatons sur le terrain les effets dévastateurs de cette solitude et de la pauvreté qui y est associée. Un article est publié ce jour (06/07/2011) dans La Croix repris par les médias (France Inter). Nous sommes véritablement devant un choix de société, une belle question pour 2012.

 

Lien vers la Fondation de France.

 

Copyright ©2018 pssaintmaur94.org
f t g m