Eiffage et Saint-Maur : Pour un débat public (local) en présence des acteurs de ce dossier .

Catégorie parente: Divers
Création : mercredi 16 mai 2012 14:47
Mis à jour : samedi 3 octobre 2015 01:03
Publication : mercredi 16 mai 2012 14:47
Écrit par Elisabeth Bouffard-Savary
Affichages : 1606
 Quelques commentaires en tant que socialiste, et à ce titre, conseillère municipale à Saint-Maur.

Les premières réactions (en 2010 et 2011) ont été, comme certains l’ont souligné, attentistes. Pour quelles raisons ?

 

 

Trois principalement.

Les éléments étaient donc rassemblés, pour qu’au vu du dossier soumis aux élus, l’avis défavorable proposé en conseil municipal le 2/12/2010 et le 6/10/2011, donne lieu à une abstention de la part de la gauche.

« De la pratique habituelle », a-t-on pensé avec lassitude et presque résignation, « ni plus, ni moins !!! ».

 

 

 

En résumé, peu de raisons tangibles, à priori, de s’opposer d’autant que des élus EELV des communes également consultés avaient voté favorablement !

 

 

 

 1/L’importance de l’intelligence collective.

 2/ L’importance de la force collective.

 3/La nécessité de revoir la publicité des enquêtes publiques (seulement 3 personnes y avaient répondu).

 4/ L’obligation de poser très rapidement des appareils de mesure de qualité de l’air en divers endroits du Port de Bonneuil.

 

Et, le temps que les procédures judiciaires se mettent en place, deux priorités :


1/ un débat/conférence en invitant Eiffage, des techniciens « experts » (de l’Etat et indépendants) à expliquer aux riverains les enjeux d’une telle installation est indispensable.. Car, tout le monde s’échange des mesures, des exemples, des maladies, des odeurs, des peurs et des angoisses, etc….mais ce sont les acteurs du dossier qui doivent venir s’expliquer ! C’est sur cette base que l’on peut réellement prendre position et non à partir de surenchères d’arguments

 2/ en aucun cas, une quelconque récupération politique par qui que ce soit.

 

Pour ces priorités, une action publique et communicante, organisée par le Collectif, est indispensable (Collectif T Air Eau).

Appuyée par la presse, une telle manifestation est le meilleur moyen pour que ce dossier soit pris en main « professionnellement », avance et soit sorti des enjeux politiques locaux de court terme.

 

 

Elisabeth Bouffard-Savary

Conseillère municipale PS, secrétaire de section.