Pour un Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) acteur rayonnant des solidarités locales (à paraître)

Creusement des inégalités, déploiement de la précarité : l’action sociale est plus que vitale.

Le Département consacre 730 M€ (50% de son budget) à l’aide sociale et au financement des «aides légales» ; localement des bénévoles (Secours Catholique, St Vincent de Paul, Secours populaire,.. ) soutiennent les Saint-Mauriens en difficultés ; le CCAS, outil de la politique sociale de la ville, renseigne les «aides  légales» (RSA, MDPH, AME, APA,..), il attribue des aides facultatives (secours d’urgence, allocation de nécessité, soutien ponctuel à la vie quotidienne), assure la domiciliation, gère 8 logements-passerelle, 2 résidences pour personnes âgées, alloue des bourses aux étudiants saint-mauriens, aide l’épicerie solidaire, .. .

Lieu de convergence, de coordination et d’action sociale, le CCAS doit agir en toute équité et garantir à tous nos concitoyens, sans exception, notre totale solidarité. Pour ce faire, il doit être «central» (actuellement, 94, bd de Bellechasse - 01 53 48 19 14), ses dispositifs d’aide largement diffusés auprès des Saint-Mauriens, son budget abondé (la ville attribue 1,3M€ au CCAS, moins de 1% de son budget) et ses agents, soutenus et renforcés.

Elisabeth Bouffard-Savary

 

 

 

 

Copyright ©2018 pssaintmaur94.org
f t g m